logotype de Therapie Gourmandes mélange de fruits volant dans une cuisine

FAQ

Faut-il utiliser des graines de lin ou de l'huile de lin ?

Huile de lin et graines de lin, quels usages ?

L’huile de lin, si chère aux Kousminiens, est un corps gras très riche en Oméga 3 (environ 50%), longue chaîne moléculaire sensible à l’oxydation, et indispensable au bon fonctionnement de notre cerveau (mémoire, apprentissage, adaptation, anti-déprime) et de notre système cardio-vasculaire, utile aussi à notre rétine, pour fabriquer de bons spermatozoïdes, et garantir des fonctions optimales de nos membranes cellulaires.

 

Oxydée facilement par la chaleur, la lumière et l’oxygène, elle doit être de première pression à froid, biologique, en bouteille de verre fumé ou en petit bidon.

 

Une fois ouverte, elle doit impérativement être conservée au frigo, et consommée dans les 6 semaines.

 

Avec 2 cuillères à café d’huile de lin dans la crème Budwig, émulsionnée dans un séré maigre ou un yogourt de soya pour son transport aux membranes cellulaires, votre besoin en Oméga 3 est couvert. Il est toutefois recommandé de manger 2 x par semaine du poisson gras pour les autres chaînes moléculaires du même groupe (saumon sauvage, maquereau, thon, sardine, anchois, hareng).

 

Les graines de lin sont riches en Oméga 3, mais moins que l’huile puisque accompagnées de leurs fibres et des autres substances qu’elles contiennent.

 

Entre autres, les fameuses lignanes, dont la réputation anti-cancer circule régulièrement.

 

Ces lignanes sont des antioxydants bienvenus dans la protection du vieillissement cellulaire, et possède une action protectrice intra-intestinale contre le cancer du sein (avec l’aide des lactobacilles de la flore de fermentation).

 

Elles doivent être conservées entières, et moulues au dernier moment.

 

Elles doivent être consommées crues.

 

Autres sources de lignanes, mais dans une moindre mesure : brocoli et autres choux, abricots, fraises, thé, café, enveloppe du seigle.

Je n'ai pas de jardin - Comment trouver des légumes et des fruits biologiques frais et de saison ?

Vous n’avez pas de jardin, la saison des cultures familiales se termine, vous travaillez à l’heure du marché, vous n’avez pas le temps de vous en occuper, bref vous continuez à acheter des légumes « normaux » donc traités. A regrets.

 

Plus d’excuses ! Vous pouvez recevoir chez vous (ou tout près) régulièrement un joli choix de légumes bio, par un système d’abonnement. Voici une sélection d’adresses de la région.

 

Panier de légumes biologiques à domicile

lejardinpotager.ch (Arnex s/Orbe et Lausanne)
uniterre.ch (cherchez « Le panier des 3 vallons », Pompaples)
cocagne.ch (Les jardins de cocagne, GE)
lopinbleu.ch (Le lopin bleu, Val de Ruz)
la-belle-bleue.ch (La Belle bleue, Neuchâtel)
www.p2r.ch (Le Panier Bio à deux roues, Région Lausanne)
panierabeille.com (Mies)
charrotons.org (GE)

 

uniterre.ch fournit une liste des adresses bien plus complète que celle-ci, mais pas très facile d’accès. Taper par exemple « le panier des 3 vallons suisse », et vous avez cette liste dans les premiers sites proposés.

 

A partir de là, et sachant les méfaits des pesticides, insecticides, fongicides (vous en voulez encore ?), à vous de jouer !

Où trouver des lieux de cure pour me remettre en forme ou commencer une modification alimentaire ?

Je vous donne quelques adresses de lieux de cure.
Bien sûr, vous n’allez pas choisir avec les mêmes critères en fonction de ce qui vous arrive.

 

Chez Carole Dougoud à Haute-Nendaz
Lieu de cure très souple avec des séjours de 1 à 7 jours en groupe ou en individuel.
Alimentation crue et végétalienne selon l’Institut Hippocrate de Californie.
Infos sur hautevitalite.ch

 

Isabelle van Wynsberghe
Accueil pour des semaines de jeûne, yoga et randonnée à Marsens (Fribourg) et bien d’autres choses encore
isayoga.ch ou 079.623.55.92
Isabelle est l’auteure d’un livre très complet : Jeûne, yoga et randonnée, éditions Favre.

 

En France

La Croisée chez Hélène Tranchant Girard dans la Drôme
Lieu de stages (alimentation santé / jeûne) avec accompagnement par des professionnels chevronnés.
Détails et dates sous lacroisee.fr

 

La Ferme de Divali, en Bourgogne
Lieu de stages ayurvédiques, y compris semaine de jeûne.
Détails et dates sous lafermededivali.com

 

J’ai mis des adresses de cliniques sous « Téléchargements ».

Où trouver des magasins Bio près de chez moi ?

Il y a plusieurs vendeurs en ligne :

 

swissecoshop.ch
inbio.ch
i-can-eat.ch (pour le sans gluten)
ilovefood.ch (pour le sans gluten, sans produits laitiers, raw food)

 

Et vous choisissez confortablement installé chez vous ! Pas mal non plus !

Pourquoi faut-il manger une crudité au début du repas et non à la fin ?

Commencer le repas par un plat cru (fruit ou salade ou jus de légumes cru ou graines germées) permet au corps d’éviter l’hyper leucocytose post-prandiale.

 

Je m’explique : Confrontés à un aliment cuit, des capteurs situés sur la paroi de l’estomac envoient un message d’agression au cerveau, car ils ne se sont pas encore adaptés au régime cuit. Le cerveau reçoit un message « attention ennemis », et mobilise le système leucocytaire (globules blancs) pour lutter contre cette invasion. Cela affaiblit ce système, et provoque les fatigues bien connues d’après le repas.

 

Au contraire, confrontés à un aliment cru, ces mêmes capteurs sont rassurés, car cela fait des millénaires que l’homme mange cru. Le système immunitaire n’est alors pas sollicité. Et le repas peut continuer par du cuit, en leurrant ce contrôle.

 

Epargnez-vous fatigue et baisse immunitaire en commençant donc le repas par une portion d’aliments crus, régulièrement.

Que manger pour son petit déjeuner ?

Si l’on se réfère aux principes de la chrono-nutrition, le matin il faut manger protéiné et gras, car les enzymes de digestion de ces groupes alimentaires sont au top.

Cette proposition peut se décliner de plusieurs manières :

♥ oeuf coque et/ou fromage avec quelques mouillettes de pain beurrées (éventuellement choisir du pain protéiné)

♥ Red beans on toasts and bacon à l’anglaise, donc légumineuses, céréales et charcuterie

♥ Crème Budwig avec un bon apport protéique (séré maigre ou yogourt de soja + oléagineux + pollen) et du bon gras ω3 (huile de lin, de cameline ou de chanvre) et pas trop de fruits et céréales.

Le principe idéal reste de bien manger le matin, en prenant du temps par l’aménagement de son horaire matinal. Et d’alléger le repas du soir pour une amélioration du sommeil et une bonne régénération hépatique nocturne.

C’est tout simple, il n’y a plus qu’à le réaliser… avec mon aide si nécessaire pour trouver des combines efficaces.